Pierre Charouleau 1840-1930

Bob Simpson

Bob Simpson est un retraité du ministère des affaires étrangères des États-Unis depuis 1998.
Résidant de SaddleBrooke (banlieue de Tucson) depuis 2003, il découvre l'histoire locale, étudie et écrit sur les problèmes d'eaux souterraines locales et organise des activités de plein air. Il est diplômé de l'Université de Californie, Davis, et détient une maîtrise en économie agricole de l'Oregon State University. C’est à partir de la découverte des ruines des ranchs ayant appartenus à Pierre Charouleau, autour de SaddleBrooke qu’il s’est intéressé à ce pionnier. 

En photo, Bob présentant la vie de Pierre Charouleau lors d’une conférence à la société Historique de Tucson

Pierre Charouleau

Mon neveu Pierre (photo ci contre), fils de mon frère Sébastien, est né à Montardit au hameau du Fort, le 22 janvier 1840. Il apprendra le métier de tonnelier mais aussi le travail de la terre. A l’âge de 29 ans, en 1869, à ma demande, il part pour Arica au Pérou, pour régler mes affaires suite au décès de mon premier mari Michel Artigue.
Il a obtenu le 13 décembre 1869 des autorités de Saint Girons, un visa pour embarquer sur le navire le Magellan qui a été armé au port de Bordeaux le 18 novembre 1869 à destination du port de Nouvelle Calédonie par le port d’Arica proche de Tacna au Pérou.
 
Le pionnier suisse John Spring a rencontré mon neveu peu de temps après son arrivée en janvier 1874 dans le Old Pueblo.
Le 22 octobre 1903, dans le « National Tribune de Washington », Jonhn Spring  décrit Pierre comme « un homme bon, facile à vivre, mais très analphabète. La plus grande partie de sa vie qu'il avait passée en Amérique du Sud et en Amérique centrale il  avait accumulé une petite fortune  ... L’épouse de Pierre [Serafina Toutin], une belle femme espagnole (en fait une belle française originaire des Deux Sèvres) qu'il avait amenée avec lui de Guatamala, est morte peu de temps après leur arrivée… » (Cjiquez pour voir l'article...)
En fait, une fille, Ana Serafina, est née le 12 Janvier, 1876 mais, toutes les deux meurent  peu de temps après l’accouchement. J’étais présente au baptême d’Ana en tant que marraine le 26 janvier 1876. Ce fut un grand malheur….

En Février 1874, Pierre m’a acheté dix lots à Tucson et cinq quarts de section le long de la rivière Gila à l’ouest de Florence. Cela représentait environ la moitié de mes avoirs. L'autre moitié a été achetée par mon autre neveu Jean, son frère de Pierre.
En Janvier 1878, Pierre a épousé Angelina Pierson à Terrenate, village du comté de Sonora au nouveau Mexique. Angelina était venue au Mexique, par le Wisconsin, de Paris avec sa famille quand elle avait quatre ans, vers 1864.
Un an après, le 26 Janvier 1879, il  épousée  à nouveau Angelina, lors d'une cérémonie conjointe du mariage de son frère, Jean avec Julia Rebeil dans la cathédrale San Agustín à Tucson.
Une fille, Annie, était née peu de temps avant  les deux cérémonies. Elle décèdera prématurément le 18 Mars, 1884.
Une troisième, nommée Maria Louise Léonie, naitra  le 8 Octobre 1881.
 
Anna Charouleau sa 4ème fille est née à Tucson le 12 Décembre 1884. La jeune Anna a été baptisée dans la cathédrale San Agustín le 25 Février, 1885 ses parrains étaient Paul Abadie et Joaquina Vasques.


Sur la photo ci dessous, prise en juillet 1924, Pirrre est debout à Gauche, a ses côtés E.S Cruz, FM Shaw, Georges J. Roskruge et Joseph L. Wiley. 

Les aménagements hydrauliques créés par Pierre

  • barrage

 Les conditions climatiques étant difficiles dans cette région, et, en particulier le manque d’eau, Pierre a créé des réservoirs pour ses plantations et son bétail. (ci contre, restes de barrage et bassins aujourd'hui asséchés  photos Bob Simpson)
En 1884, il construit un barrage au-dessus de son ranch, dans ce qui est maintenant Dodge Canyon. Il a également érigé un plus grand barrage sur le Canada del Oro Wash, à environ 2 milles (3 km)  en amont de sa maison de ranch
 
John Spring a décrit ces ouvrages en détail et avec un enthousiasme considérable: " nous avons commencé par le réservoir le plus proche. . . environ vingt minutes à pied en direction de l'est nous sommes arrivés dans une gorge pittoresque. . . La maçonnerie construite ici se compose de deux parois dont la plus basse destinée à barrer l'eau a une épaisseur au fond de 11 pieds (3,30m). . . avec une hauteur de 34 pieds (10,30m). En dehors des bords de la roche environnante surgissent toutes sortes d'arbustes. .. Alors que les bords du bassin d'eau brillent d’un vert vif rehaussé par de magnifiques fleurs sauvages. . . les oiseaux de tous genres chantent et savent. . . . Je me suis assis sous un magnifique chêne. . . en fumant ma pipe dans une attitude contemplative. . . tandis que M. Charouleau examinait les portes en fer massives enchâssées dans ces murs colossaux. . . . Mais mon hôte est toujours en mouvement. . . . Nous nous sommes dirigés vers le grand réservoir qui se trouve. . . à environ deux milles plus au nord. . . . Le barrage se compose d'un mur de 85 pieds (26 m) de longueur d'un côté à l'autre de la rive, 19 pieds (6 m) d'épaisseur à la base, 10 pieds (3m) au sommet et une hauteur de 30 à 40 pieds. (entre 9 et 12 m)  . . la maçonnerie est solide en pierre, mortier et ciment. . . [le] réservoir est destiné à l'immense troupeau de bétail et des chevaux nourris et élevés au ranch. . . . La surface de l'eau. . . lorsque le bassin se remplit. . . aura sans aucun doute une superficie de quarante à cinquante acres (environ 20 ha) . M. Charouleau pense allonger  le barrage de 12 pieds de plus, lui permettant de cultiver . . . environ 30 acres (12 ha)  de terres cultivées en plus… Pour cela, la sortie du barrage comprenait une sorte de tuyau de dix pouces (25cm) de diamètre . . . [qui] pour  tout le monde évoquait la bouche d'un canon dans une fortification. . ."

Les terres de Pierre aujourd'hui

Pierre a conservé son Ranch Canada del Oro jusqu'au 1er juin 1917, lorsqu'il a vendu les trois parcelles  à Alfredo Durazo, de Tucson. Le lendemain, Durazo a vendu les mêmes parcelles à Frank 0. Sutherland, qui avait vaincu le shérif du comté de Pima l'année précédente.
Sutherland est mort dix-huit jours plus tard, le 20 juin,  laissant supposer que  Durazo a été utilisé comme acheteur de paille. La veuve de Sutherland, Sophia, a vendu les trois parcelles  au shérif de Tucson, John Nelson, le 3 novembre 1919, qui les incorpora dans son Ranch Rail N.
Le 5 juillet 1937, Nelson a vendu les trois parcelles, avec d'autres terres, à Chicagoan Roberta Nicholas qui, avec son mari Robert, a construit  la maison du ranch N Rail, où se trouve Miraval (Hôtel Installé sur un domaine de 160 hectares environ, au pied des monts Santa Catalina,)
L'ancien ranch de Pierre était également inclus dans la superficie considérablement agrandie de Rail N vendue par Nicholas à Lloyd et Helen Golder le 30 novembre 1959. En 1963, Golder a déclaré que le terrain du Rail N était supérieur à 6 000 acres (24 Km²). Les intérêts de Golder ont ensuite tourné vers le développement immobilier, qui s'est traduit par des années de ventes pour développer le Complexe Brave Bull Ranch (plus tard Sierra Tucson et actuellement Miraval), les communautés résidentielles de Catalina village et Saddlebrooke et la station expérimentale de la Biosphère de l'Université de l'Arizona.1. Grâce au Service forestier des États-Unis, la route  "Charouleau Gap" a fait son apparition en 1927, en mémoire de ce français implanté pour toujours dans les montagnes Santa Catalinas.

Durant l'été 1929, Pierre est tombé malade. Il résidait alors  à Los Angeles. De retour à San Francisco, sa santé a continué à décliner. Il meurt le 24 Février, 1930. Il a été enterré dans un premier temps dans la Sainte Hope Cemetery à Colma, Californie. Sa dépuille sera transférée par sa fille Anna au cimetière Evergreen Memorial Park de Tucson Aujourd'hui, il y repose avec tous les membres de sa famiille.

Angélina son épouse

Angélina (en photo avec sa fille Louise) est née à saint Denis en 1860. Angelina est arivée au Mexique, par le Wisconsin, depuis Paris avec sa famille en 1864. Elle avait quatre ans.

Ce n’était pas une femme facile. Elle avait un caractère bien trempé, tout le contraire de Pierre. Le mariage de mon neveu avec Angelina est donc devenu très orageux au début des années 1890. Elle le réprimandait devant leurs deux filles, lui disant qu'il n’était pas leur père, et l'a physiquement  attaqué en lui lançant  une lampe à huile allumée. Pierre a demandé le divorce le 4 Mars 1893, mais a retiré sa plainte le 16. Angelina ne passait pas ses étés à Tucson durant un certain temps, en allant chaque année  au début du mois de  Juillet à Los Angeles, en prenant souvent leurs filles Louise et Anna.
Finalement, Angelina fera de  Pasadena sa deuxième maison. Anna et Louise, de même que leur mère, feront des apparitions occasionnelles dans le Los Angeles Herald.
Au cours de la période de la 1er guerre mondiale, en 1918, elle dénoncera à tort, Miguel Latz, un émigré allemand comme étant un "ennemi de l’intérieur"….

Elle décèdera le 8 mars 1940 à l'âge de 80 ans, chez elle au 703 S Stone à Tucson. (Certificat de decès) . 

Anna et Louise les filles de Pierre et Angelina

En photo, la famille de Pierre Charouleau visitant les ruines de Fort Lowell vers 1900. On reconnait dans le buggy à gauche Angélina, dans le buggy à droite, Louise et Anna avec leur Père Pierre.

Maria Louise Léonie, est née le 8 Octobre 1881 à Tucson

La troisième fille de Pierre et AngelinaAnna Charouleau est né à Tucson le 12 Décembre 1884,

Louise, la 4ème fille est née 


Louise 1881 / 1950

Louise et Anna ont vécu avec leur mère à Pasadena.
Pasadena est une ville située à l'est de Los Angeles et au pied des montagnes de San Gabriel, dans l'État de Californie. Elle comptait 137 122 habitants en 2010. Elle est la 8e plus grande ville de la région de Los Angeles et est bien connue pour ses institutions scientifiques, ses musées, le tournoi de la parade des roses et le match de football annuel au Rose Bowl Game.
Elles venaient à Tucson que par intermittence. Toutes les deux ont poursuivi leurs études secondaires dans la Haute école de Pasadena.
Louise obtiendra son baccalauréat en  1900.
Louise s’installe à Los Angeles pour travailler dans le milieu de la mode. Elle sera couturière, puis gèrera un magasin de bijoux. Elle sera indépendante et libre, ne se mariera pas, n’aura pas d’enfants. Elle retournera vivre  à Tucson peu de temps avant sa mort.
Louise est morte à Tucson le 15 Février, 1950. Voir l'acte de décès de Louise Après les funérailles, Louise a été enterrée avec sa famille, dans le cimetière Evergreen de Tucson.

Anna 1884 / 1973

Anna Charouleau est né à Tucson le 12 Décembre 1884. Ma petite nièce, a été quasiment mon « double » tant sa vie a été à l’image de la mienne…..
 Anna a été baptisée à la cathédrale San Agustín le 25 Février, 1885 ses parrains étaient Paul Abadie et Joaquina Vasques
Comme Louise, elle a fait ses études secondaires dans la haute école dePasadena. Elle poursuivra les «cours scientifiques" de l'école en 1903. Elles ont vécu ensemble pendant un certain temps à Pasadena jusqu’à ce qu’Anna obtienne son diplôme.
 Anna a travaillé pour la Bibliothèque publique de Los Angeles de 1904 à 1906, en passant l'examen de la fonction publique.
Elle est revenue à Tucson, en 1910, vivre avec ses parents dans la maison familiale au 39 E. Broadway (anciennement Camp St.). En 1913, Anna en tant qu’exécutrice testamentaire de Thomas Gill, a hérité de quatre lots dans Tucson.
En 1915, elle a acheté un lot à Lorenzo Navoreti. En 1920, elle résidait avec son père , maintenant âgé de 80 années, dans une maison au 200 S. Main Street. Il semble que sa mère Angelina était en Californie pour l’été.
En 1921, Pierre, Angelina, et Anna étaient vivaient à San Francisco et allaient régulièrement à Tucson, avec des escapades occasionnelles à Los Angeles.
Elle a figuré dans  l’édition de 1922 du  “Who's Who Among the Women of California”
En 1928 et jusqu’en 1931, Anna travaillait pour l'agence Parise-Moulton, une société de  détectives spécialisée dans le pénal, le civil et les enquêtes avec des bureaux à Reno dans le Nevada, et Sacramento en Californie.
Après le décès de Pierre en 1930, elle s’installe  installe définitivement à Tucson, pour gérer ses  actifs immobiliers de grande valeur. Elle a travaillé avec Henry O. Jaastad, l'architecte Tucson durant les années 1930 et 40 pour développer des espaces résidentiels et d'affaires.
Anna s’est également consacrée à la boxe par un contrat de 5 ans avec le  poids lourds Jack Willis au début de  1934 et a exploité l'Arena Broadway, où les matchs avaient lieu.
Avec l'avènement de la Seconde Guerre mondiale, Anna s’est activement impliquée dans l'effort de guerre. Elle a siégé au Comité de Défense en 1942.
 À la mi-Juillet 1945, Anna a commencé à  préparer à une cure de jouvence architecturale de sa propriété principale Broadway. Elle avait décidé de réaliser « un village mexicain », avec des magasins dans le style authentique.
Elle a vendu sa propriété de Broadway à Oliver et Alice Drachman en Juillet 1948 pour 450,000$ soit 3 927 588€, le plus gros montant jamais payé pour des biens à Tucson. Le lot comprenait  « 18 entreprises et bureaux professionnels ... la commission industrielle, un service de couture, un studio de photographie et d'un service de sténographie ainsi que des résidences ».

En Août 1948, elle fut la première Tucsonanne à faire un voyage autour du monde. Son itinéraire comprenait Hawaii, Shanghai, Hong Kong, Bangkok, Damas, Istanbul, Rome, Genève, Paris et Londres.
En Juillet 1950, elle refait un tour du monde  le monde, pour voir quels changements ont pu se produire. Elle avait des visas pour les Etats-Unis, la Colombie, et les zones françaises en Allemagne, le Portugal, l'Australie, Singapour, Fidji, le Pakistan, la Cyrénaïque et Tripolitaine  afin qu'elle puisse entrer en Egypte, la France, Panama, le Pérou et la Nouvelle-Zélande. Elle a également eu des visas en 1951 pour visiter le Pakistan, l'Australie, Singapour, le Kenya, le Tanganyika, l'Ouganda et l’Indonésie.
En Avril 1952, le « Tucson incendie Fighters Association » nomme comme Anna membre honoraire à cause de  l'aide financière qu'elle a apporté aux pompiers de Tucson sur une période de plusieurs années. Sitôt après, elle fera son troisième tour  du monde. Elle est arrivée à Honolulu à temps pour assister à l'éruption du volcan Kilauea le 27 Juin 1952. Ensuite, elle s’ est rendue à Auckland, Nouvelle-Zélande; Sydney, en Australie; Jakarta, Indonésie; Singapour; Calcutta; Karachi; Londres; une tournée en Europe et dans le sud de la Méditerranée; des parties de l'Afrique; et les Antilles. Elle réalisera un film de ce voyage.
 En Juin 1954, Anna a donné une caméra Graflex et son  l'équipement, y compris les livres de ses photographies, au département Tucson incendie, pour être utilisés dans la formation des pompiers.


En Septembre 1959, Anna créait un  comité pour recueillir des fonds pour acheter un deuxième véhicule de secours d'urgence pour les pompiers. En Octobre 1964, la section locale de « l'Ordre fraternel de la police » honorait Anna avec une plaque pour sa "dévotion exceptionnelle».
La santé d'Anna a commencé à décliner dans les années 1970, ce qui a nécessité des soins infirmiers importants. Elle résidait à la Casita Serena.
Le 1er Mars 1973, Anna a été déclarée incapable de gérer ses affaires et Lew McGinnis a été nommé son tuteur. Anna est décédée le 8 Juin 1973. Elle a été incinérée et enterrée dans la tombe familiale au Evergreen Cemetery de Tucson.
Le testament d’Anna prévoyait la création d’un foyer pour personnes âgées qui serait dénommé   « Charouleau Pioneer Memorial » s’il y avait suffisamment de fonds. Sinon, a-t-elle précisé, l'argent doit être utilisé « au profit des personnes vivant dans le comté de Pima »  Elle a suggéré remettre des fonds à l'Hôpital pour les enfants infirmes Comstock ou à  l'orphelinat de l'Arizona. Le Service des incendies de Tucson devait recevoir $ 5000 pour son Fonds d'indemnisation. Anna Duranthon, vivant à Los Angeles, héritait de  $ 3000. Toute personne qui prétendrait  être un héritier, recevrait $ 1,00.
Henry Jaastad était  l'exécuteur testamentaire, avec l'Arizona Bank and Trust Sud. La valeur totale des biens d’Anna a été évaluée à 155,211.10 $ (747756  €).
Au printemps 1976, la Cour des successions octroyait au « Nursing Villa Maria de Guadalupe » la somme de 12,480.48 $ (60149 €), tout ce qui restait de la succession d'Anna.

Comme Louise, Anna ne se mariera pas et n'aura pas de descendances.